© 2019 Confrérie de la Saint Michel

Dès la période romaine

Meyrueis naît dès la période romaine, sur une terrasse dominant le confluent de la Jonte avec la Brèze et le Béthuzon. Des vestiges d’habitations et d’un sanctuaire, datés des débuts de l’ère chrétienne, ont étés découverts vers 1980 au quartier du Claouset. Le nom « Meyrueis » dérive-t-il de la position de la cité : « midiis riviis » - au milieu des ruisseaux,  de la nature de ses sols : «  marogium » - lieu marécageux ou bien d’un propriétaire dénommé Maurus ? la question reste ouverte. Possédée d’abord par les Wisigoths de Septimanie puis par les Sarrasins d’Espagne, la contrée rejoint l’empire franc sous le règne de Charlemagne.

Centre d'une puissante baronnie

Dès le 10° siècle, Meyrueis marque les frontières entre le Languedoc, auquel elle appartient, face aux comtés voisins du Rouergue et du Gévaudan. Etape sur le « camin ferrat », importante voie de commerce et de transhumance entre Auvergne et Bas Languedoc, la cité devient, dès le X° siècle un lieu d’échanges : ses foires et son marché hebdomadaire, attesté dès 1033 attirent les négociants des trois provinces. Ce « camin ferrat » voit aussi passer de nombreux pèlerins, descendant par la « costo roumivo »(actuel GR6) vers la grande abbaye languedocienne de Gellone à St Guilhem le Désert (Hérault) où le tombeau de St Guilhem et la relique de la « Ste Croix » attirent les foules.

Municipalité depuis 1229

Dominant la cité d'une cinquantaine de mètre, la forteresse des barons de Meyrueis

Le Rocher du château

Dominant la cité d’une cinquantaine de mètres, la Rocher portait, dès le haut Moyen-Age la forteresse des barons de Meyrueis, branche cadette de la puissante famille cévenole d’Anduze. Au gré des héritages, le château et la baronnie appartinrent successivement aux Roquefeuil, aux comtes de Rodez, à ceux d’Armagnac puis aux ducs d’Alençon, avant d’échoir à la famille d’Albret-Navarre. La reine Jeanne de Navarre légua la baronnie à son fils, Henry de Bourbon.

Le Château de Roquedols

Propriété de la commune de Meyrueis, ce château construit au XVIe siècle a été remanié aux XVIIIe et XIXe siècles. Il abrite un beau mobilier dont plusieurs pièces sont classées aux monuments historiques. Sa cour d’honneur accueille diverses manifestations musicales, tandis que son parc offre un superbe terrain de jeu et de détente. Un sentier de découverte mis au point par l’ONF décrit une boucle dans la forêt autour du château.