© 2019 Confrérie de la Saint Michel

Meyrueis,

ma petite ville

Meyrueis ma petite ville,mon petit nid

Que tu es brave dans ton petit vallon

Ah! Si jamais je te quitte,souvent je pleurerai

Vers toi je retournerai vite sitôt que je pourrais


Refrain : 

Celui qui n'aime pas la campagne

qu'il parte à Paris

Toujours je dirai vive nos montagnes

Moi je reste au pays
 

Nos petites rivières en quittant l'Aigoual

Comme trois soeurs s'en vont vers l'aval

Dans la Jonte qui bouillonne, des tourbillons y'en a plein

Jusqu'au gourg de l'oule qui après est à sec


 Refrain : 
Notre eau est bonne,même nous en avons assez

Elle descend bien fraîche du pied de l'Aouglanou

Notre fameux fromage,qui ne le connait pas

De tout le voisinage,ils viennent en chercher

Meyrueis ma vileto, moun pichot niset

Que sios tu braveto, dinc toun valounet

Ai, se jamaï te quite, segur plouraraï

Vers tu tournaraï vite, tanleù que pourraï

 

Refrain :

Qu'aquel d'aqui qu'aïmo pas le campagne

que s'en ane en Paris

Toujjour diraï, vivo nostres montanhas

leù, demore al païs

Notres riveiretos, en quiten l'Aigoal,

como très suretos, s'en van l'aval

Dinc Jonto qu'es comolo, de trochos n'i a plen,

Jusqu'al gourg de l'Oulo, que puei es a sec

 

Refrain :

Nostre aigo es boneto, amaï n'avem proun,

Davalo fresqueto, del ped d'Aouglanou

Notre famus formatge, cal lou couneis pas

De tout l'envesinage, n'en venoun cercar.

Meyrueis,

ma vileto